Week-end 13 & 14 Octobre 2018 – Bivouac au château de Rambouillet

Classé dans : Bivouacs et anniversaires | 0
16e Régiment d'infanterie légère à Rambouillet avec Napoléon

     Vendredi soir vers 22h30, un élément précurseur du 1er Bataillon du 16e régiment d’infanterie légère est arrivé au château de Rambouillet, non loin de la capitale, pour poser les tentes du bataillon et jalonner le camp.     

Samedi matin, le reste du 1er Bataillon est arrivé en renfort. A 10 heures, le Capitaine du 4e de ligne a rassemblé les troupes en face de la bergerie du domaine. Le 16e léger forma un peloton avec le 12e de ligne, le 17e léger et le Corps d’Observation du Rhin. Ensemble le peloton est parti en direction du château pour y être passé en revue par l’Empereur. Le peloton, accompagné d’un escadron de cavalerie, s’est positionné à la suite du détachement de la Garde composé des Grenadiers et Chasseurs à pied de la Vieille Garde déjà sur place. C’est sous les yeux attentifs de nombreux citoyens curieux d’apercevoir l’Empereur que celle-ci fût réalisée. Le 16e Léger a été spécialement mis en avant par le général Cambronne, de service auprès de l’Empereur, pour son honneur et sa fidélité. De retour au campement, les hommes du 16e ont pris un repas frugal.

En début d’après-midi, le Capitaine a donné l’ordre aux tambours de battre le rassemblement. C’est en ordre serré que les troupes partirent sur une pâture pour manœuvrer. Dans un premier temps, le sergent-major ordonna une inspection des armes et quelques manœuvres élémentaires, et dans un second temps il commanda une succession de conversions et de manœuvres pointilleuses. Après plusieurs heures, les troupes sont rentrées au camp et ont pris leurs quartiers pour la fin de journée.     

Le dimanche a vu se dérouler le même programme que la journée précédente, le peloton d’infanterie étant cette fois-ci commandé par le capitaine DUTEL du 16e Léger qui avait rejoint son bataillon. La revue des troupes par l’Empereur s’est faite sous un soleil de plomb. Le 16e s’y est encore fait remarquer par sa tenue, le capitaine DUTEL ayant eu l’honneur de voir l’Empereur lui dire quelques mots.

L’après-midi, de nombreux échanges entre les pékins présents et la troupe se sont déroulés, les sergents recruteurs essayant de compléter leurs effectifs.

 Les troupes ont levé le camp vers 18 heures et sont retournés dans leurs cantonnements respectifs.

merci aux différents photographes, entre autre :  https://www.facebook.com/alsphoto78/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *